PIERRE HARDY x HERVE DOMAR

PIERRE HARDY x HERVE DOMAR

Soleil d’Hiver

De la place Saint Sulpice aux cimes de Saint Moritz, les lunettes de soleil de Pierre Hardy et Hervé Domar réchauffent la saison froide. Elles sont cinq pour cette troisième collection, et collaboration, co-signée par le chausseur et le lunettier-parfumeur. 

Avec leurs lignes marquées et leurs associations de couleurs inédites, ces accessoires-là assument avec brio leur côté bipolaire : montrer, autant que cacher. Protéger, pour mieux se faire remarquer. Voir et être vu(e), c’est tout l’esprit qui préside à cette bande d’accessoires fabriqués dans le berceau de la lunetterie française, seul à même de procéder à l’évidemment des couches d’acétate donnant à chaque modèle son relief particulier.

Avec ses angles marqués, VIBE reprend les motifs géométriques de la basket du même nom, dans des collisions de couleurs et de textures associant le noir, le rouge, l’écaille ou le blanc cassé. Tout droit sortie d’une villa de Palm Springs – ou d’un épisode des Fous du Volant – AVA a la sensualité gourmande d’une star de cinéma. Le volume généreux du rebord supérieur contraste avec les effets cornes ou écaille de la monture. Comme soulignée d’un simple trait, MEG a l’âme volontariste, un trait d’esprit qu’elle partage avec STEVE, dont la monture classique est dopée de deux lignes de couleurs dynamiques. Jouant avec les arrondis, BILLIE enveloppe le visage et souligne le front à la manière d’un maquillage qui emprunterait autant au théâtre No qu’à un colorama des années 1980.

Lunettes-sculptures autant que lunettes-peintures, pensées dans les moindres détails et réalisées avec une minutie de galeriste, ces cinq modèles sont autant d’accessoire de mode, déclinable également avec des verres optiques. Chacun d’eux est griffé du cube-signature de Pierre Hardy, enserré dans la branche gauche de la monture.