HIVER 2018

 

PIERRE HARDY SE NOURRIT DES CLICHÉS CINÉMATOGRAPHIQUES DU GRAND OUEST AMÉRICAIN POUR DÉFINIR UNE COLLECTION AUTOMNE-HIVER PLEINE DE CONTRASTES.

SES CHAUSSURES HYBRIDENT GENRE MASCULIN ET FÉMININ, ESPRIT SOIR ET ÉLÉMENTS TECHNIQUES SPORT, MATIÈRES COUTURE ET PEAUSSERIES BRUTES.

LA SANTIAG SE FAIT DONC SOULIER DU SOIR ET LA SANDALE SE TRANSMUTE EN BOOTS. FIDÈLE À SON APPROCHE GRAPHIQUE, LE DESIGNER PARISIEN S’AMUSE CEPENDANT CETTE SAISON D’EFFETS DE STYLES DÉCALÉS.

PLEINS DE FANTAISIE ET DE LIBERTÉ, LES MODÈLES RÉPONDENT AU MODE DE VIE ACTUEL, À UNE MANIÈRE PLUS LUDIQUE ET PLUS DÉSTRUCTURÉE DE S’HABILLER.

image saison été 2018
disc sandal archive
alpha cut archive
101 colorama baskets archive


HIVER 2018

image saison été 2018

PIERRE HARDY SE NOURRIT DES CLICHÉS CINÉMATOGRAPHIQUES DU GRAND OUEST AMÉRICAIN POUR DÉFINIR UNE COLLECTION AUTOMNE-HIVER PLEINE DE CONTRASTES.

SES CHAUSSURES HYBRIDENT GENRE MASCULIN ET FÉMININ, ESPRIT SOIR ET ÉLÉMENTS TECHNIQUES SPORT, MATIÈRES COUTURE ET PEAUSSERIES BRUTES.

LA SANTIAG SE FAIT DONC SOULIER DU SOIR ET LA SANDALE SE TRANSMUTE EN BOOTS.

FIDÈLE À SON APPROCHE GRAPHIQUE, LE DESIGNER PARISIEN S’AMUSE CEPENDANT CETTE SAISON D’EFFETS DE STYLES DÉCALÉS. PLEINS DE FANTAISIE ET DE LIBERTÉ, LES MODÈLES RÉPONDENT AU MODE DE VIE ACTUEL, À UNE MANIÈRE PLUS LUDIQUE ET PLUS DÉSTRUCTURÉE DE S’HABILLER.

ÉTÉ 2018

 

DES CERCLES ET DES FORMES DE TONALITÉS VIVES S’ASSEMBLENT POUR DEVENIR NU-PIEDS; DES RUBANS IMPRIMÉS DE RAYURES CONTRASTÉES S’ENROULENT SUR LA JAMBE ET LA CHEVILLE ET DESSINENT DES SANDALES.

DE LA COULEUR DÉCOULE LA FORME, FIDÈLE À SA PASSION POUR L’ABSTRACTION GÉOMÉTRIQUE, PIERRE HARDY PLACE LA COLLECTION ATELIER ETÉ 2018 SOUS L’INFLUENCE D’ARTISTES AMÉRICAINS MINIMALISTES.

image saison été 2018
disc sandal archive
alpha cut archive
101 colorama baskets archive


ÉTÉ 2018

image saison été 2018

DES CERCLES ET DES FORMES DE TONALITÉS VIVES S’ASSEMBLENT POUR DEVENIR NU-PIEDS; DES RUBANS IMPRIMÉS DE RAYURES CONTRASTÉES S’ENROULENT SUR LA JAMBE ET LA CHEVILLE ET DESSINENT DES SANDALES.

DE LA COULEUR DÉCOULE LA FORME, FIDÈLE À SA PASSION POUR L’ABSTRACTION GÉOMÉTRIQUE, PIERRE HARDY PLACE LA COLLECTION ATELIER ETÉ 2018 SOUS L’INFLUENCE D’ARTISTES AMÉRICAINS MINIMALISTES.

HIVER 2017

 

LA COLLECTION HIVER 2017 DÉGAGE UNE ÉNERGIE FOLLE ET GLAMOUR EN PUISANT DANS LES GRANDES HEURES DU DISCO.

LA FÉMINITÉ EST À L’HONNEUR AVEC DES JEUX DE MATIÈRES RICHES ET FLAMBOYANTES.

LE VELOURS DE COULEUR AMÉTHYSTE OU TOPAZE, LES TOUCHES DE PANNES DE VELOURS ROSE SHOCKING OU LES PAILLETTES PONCTUENT LES DIFFÉRENTS THÈMES.

PIERRE HARDY JOUE AUSSI SUR LE THÈME DE LA DUALITÉ, AVEC L’IDÉE DE LA DOUBLE CHAUSSURE. DEUX MODÈLES SE RENCONTRENT POUR N’EN CRÉER QU’UN. SOIT ELLES SE FONDENT L’UNE DANS L’AUTRE, JOUANT AVEC L’ILLUSION OPTIQUE, SOIT AU CONTRAIRE ELLES S’OPPOSENT ET S’ENCASTRENT.

 

image saison hiver 2017
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2017

image saison hiver 2017

LA COLLECTION HIVER 2017 DÉGAGE UNE ÉNERGIE FOLLE ET GLAMOUR EN PUISANT DANS LES GRANDES HEURES DU DISCO.

LA FÉMINITÉ EST À L’HONNEUR AVEC DES JEUX DE MATIÈRES RICHES ET FLAMBOYANTES.

LE VELOURS DE COULEUR AMÉTHYSTE OU TOPAZE, LES TOUCHES DE PANNES DE VELOURS ROSE SHOCKING OU LES PAILLETTES PONCTUENT LES DIFFÉRENTS THÈMES.

PIERRE HARDY JOUE AUSSI SUR LE THÈME DE LA DUALITÉ, AVEC L’IDÉE DE LA DOUBLE CHAUSSURE. DEUX MODÈLES SE RENCONTRENT POUR N’EN CRÉER QU’UN. SOIT ELLES SE FONDENT L’UNE DANS L’AUTRE, JOUANT AVEC L’ILLUSION OPTIQUE, SOIT AU CONTRAIRE ELLES S’OPPOSENT ET S’ENCASTRENT.

 

ÉTÉ 2017

 

FIDÈLE À CETTE VISION DÉCLOISONNANTE DE LA CONCEPTION D’OBJETS, UN SOUFFLE LUDIQUE ET INDISCIPLINÉ ENVELOPPE LES PIÈCES.

CELLES-CI OSCILLENT ENTRE ABSTRACTION GRAPHIQUE ET DÉRIVES COLORÉES. SENSUELS MAIS SUBVERSIFS, LES MODÈLES REFUSENT OU DÉTOURNENT LES GRANDS RÉFÉRENTS FÉMININS: UNE FLEUR SE MORPHE EN TACHE DE COULEUR ABSTRAITE, EST RETRAVAILLÉE POUR LA COLLECTION ÉTÉ 2019.

UN CONTRASTE ENTRE SUPERPOSITIONS ET ESPACES ÉVIDÉS; DES JEUX DE COLLAGES, BRICOLAGES ET DÉCALAGES: CES EXPÉRIMENTATIONS VISUELLES DÉTOURNENT LES ÉPURES MAGISTRALES DES FORMES CLASSIQUES.

CE LUXE CAPRICIEUX AUX MÉLANGES DE MATIÈRES ALÉATOIRES OPÈRE DE FAÇON INTUITIVE, COMME UNE CRÉATION FLUX-DE-CONSCIENCE OÙ RÈGNE L’INSTINCT.

image saison été 2017
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2017

image saison été 2017

FIDÈLE À CETTE VISION DÉCLOISONNANTE DE LA CONCEPTION D’OBJETS, UN SOUFFLE LUDIQUE ET INDISCIPLINÉ ENVELOPPE LES PIÈCES. CELLES-CI OSCILLENT ENTRE ABSTRACTION GRAPHIQUE ET DÉRIVES COLORÉES.

SENSUELS MAIS SUBVERSIFS, LES MODÈLES REFUSENT OU DÉTOURNENT LES GRANDS RÉFÉRENTS FÉMININS: UNE FLEUR SE MORPHE EN TACHE DE COULEUR ABSTRAITE, EST RETRAVAILLÉE POUR LA COLLECTION ÉTÉ 2019.

UN CONTRASTE ENTRE SUPERPOSITIONS ET ESPACES ÉVIDÉS; DES JEUX DE COLLAGES, BRICOLAGES ET DÉCALAGES: CES EXPÉRIMENTATIONS VISUELLES DÉTOURNENT LES ÉPURES MAGISTRALES DES FORMES CLASSIQUES.

CE LUXE CAPRICIEUX AUX MÉLANGES DE MATIÈRES ALÉATOIRES OPÈRE DE FAÇON INTUITIVE, COMME UNE CRÉATION FLUX-DE-CONSCIENCE OÙ RÈGNE L’INSTINCT.

HIVER 2016

 

PIERRE HARDY BROUILLE LES PISTES, HYBRIDE LES GENRES STYLISTIQUES ET ASSEMBLE DIFFÉRENTES TYPOLOGIES DE SOULIERS AFIN DE DÉFINIR DE NOUVELLES PROPOSITIONS DE MODE.

ALORS MODÈLE DU JOUR ET DU SOIR S’ENTREMÈLENT, LES PEAUSSERIES PRÉCIEUSES SE MÉLANGENT AUX MATÉRIAUX HIGH-TECH ET LES SNEAKERS SE PARENT DE NOTES PRÉCIEUSES.

LA COLLECTION HIVER 2016 RÉPOND À CES THÉMATIQUES : DES CHAUSSURES GAINENT LE PIED POUR DÉFINIR UNE SILHOUETTE NERVEUSE. DES SANDALES ET BASKETS SONT REHAUSSÉS DE BIJOUX EN TROMPE L’ŒIL MAXIMALISTE. 

DES BOTTES ET DES BOOTS SE DÉCOUPENT SOBREMENT TELLES DES COMPOSTIONS ABSTRAITES. DES MODÉLES BARDÉS DE ZIPS REMÉMORENT ENFIN LES GRANDES HEURES DU PUNK.

image saison hiver 2016
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2016

image saison HIVER 2016

PIERRE HARDY BROUILLE LES PISTES, HYBRIDE LES GENRES STYLISTIQUES ET ASSEMBLE DIFFÉRENTES TYPOLOGIES DE SOULIERS AFIN DE DÉFINIR DE NOUVELLES PROPOSITIONS DE MODE.

ALORS MODÈLE DU JOUR ET DU SOIR S’ENTREMÈLENT, LES PEAUSSERIES PRÉCIEUSES SE MÉLANGENT AUX MATÉRIAUX HIGH-TECH ET LES SNEAKERS SE PARENT DE NOTES PRÉCIEUSES.

LA COLLECTION HIVER 2016 RÉPOND À CES THÉMATIQUES : DES CHAUSSURES GAINENT LE PIED POUR DÉFINIR UNE SILHOUETTE NERVEUSE. DES SANDALES ET BASKETS SONT REHAUSSÉS DE BIJOUX EN TROMPE L’ŒIL MAXIMALISTE. 

DES BOTTES ET DES BOOTS SE DÉCOUPENT SOBREMENT TELLES DES COMPOSTIONS ABSTRAITES. DES MODÉLES BARDÉS DE ZIPS REMÉMORENT ENFIN LES GRANDES HEURES DU PUNK.

ÉTÉ 2016

 

TOUT N’EST QUE JEUX D’OPPOSITIONS, CONTRASTES ET TENSIONS DANS CETTE COLLECTION PRINTEMPS-ÉTEÉ 2016 ARCHITECTURÉE AUTOUR DE DEUX COURANTS MAJEURS : UNE ESTHÉTIQUE POP SIXTIES ET UN ESPRIT FOLK PLUS MARQUÉ SEVENTIES.

DEUX STYLISTIQUES S’AFFRONTENT, S’HYBRIDENT ÉGALEMENT PARFOIS. COLORIS ACIDULÉS ET TONALITÉS NATURELLES SE JUXTAPOSENT, LE RHODOÎD COEXISTE AVEC LE CUIR NATUREL QUAND LES BALLERINES POINTUES CROISENT DES CHAUSSURES À PLATEFORMES.

PIERRE HARDY BROUILLE LES GENRES POUR AFFINER DES CRÉATIONS FORMELLEMENT POSTMODERNES MAIS MODERNISTES SUR LE FOND.

IL DÉFINIT DES NOUVELLES TYPOLOGIES DE SOULIERS, CONVENANT AU JOUR COMME AU SOIR, STREET ET CHIC À LA FOIS, QUI RÉPONDENT À L’ÉVOLUTION DES MODES DE VIE ET DÉFINISSENT DE NOUVELLES SILHOUETTES.

image saison été 2016
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2016

image saison été 2016

TOUT N’EST QUE JEUX D’OPPOSITIONS, CONTRASTES ET TENSIONS DANS CETTE COLLECTION PRINTEMPS-ÉTEÉ 2016 ARCHITECTURÉE AUTOUR DE DEUX COURANTS MAJEURS : UNE ESTHÉTIQUE POP SIXTIES ET UN ESPRIT FOLK PLUS MARQUÉ SEVENTIES.

DEUX STYLISTIQUES S’AFFRONTENT, S’HYBRIDENT ÉGALEMENT PARFOIS. COLORIS ACIDULÉS ET TONALITÉS NATURELLES SE JUXTAPOSENT, LE RHODOÎD COEXISTE AVEC LE CUIR NATUREL QUAND LES BALLERINES POINTUES CROISENT DES CHAUSSURES À PLATEFORMES.

PIERRE HARDY BROUILLE LES GENRES POUR AFFINER DES CRÉATIONS FORMELLEMENT POSTMODERNES MAIS MODERNISTES SUR LE FOND.

IL DÉFINIT DES NOUVELLES TYPOLOGIES DE SOULIERS, CONVENANT AU JOUR COMME AU SOIR, STREET ET CHIC À LA FOIS, QUI RÉPONDENT À L’ÉVOLUTION DES MODES DE VIE ET DÉFINISSENT DE NOUVELLES SILHOUETTES.

HIVER 2015

 

TOUT N’EST QUE CONTRASTES, RENCONTRES, MARIAGES ENTRE DES UNIVERS CONTRAIRES. PIERRE HARDY BOUSCULE LES CONVENTIONS, TISSE DES PONTS ENTRE LES ÉPOQUES ET MÉTISSE LES CULTURES.

VÉRITABLE MANIFESTE POST-MODERNE, LA COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2015-2016 SE TEINTE D’HUMOUR. AUX CITATIONS STYLISTIQUES PLAQUÉES, IL PRÉFÈRE SUSCITER LA SURPRISE PAR LE CONTRASTE ENTRE LES MOTIFS ET LA STRUCTURE MÊME DE SES SOULIERS.

PLUS QUE PAR COLLAGES, MIXAGES ET MÉLANGES, IL PROCÈDE D’EFFETS GRAPHIQUES, JEUX DE MOTIFS ET CONSTRUCTIONS NOVATRICES. EN ÉMANE UNE FORME D’ABSTRACTION MALICIEUSE ET GAIE.

image saison hiver 2015
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2015

image saison hiver 2015

TOUT N’EST QUE CONTRASTES, RENCONTRES, MARIAGES ENTRE DES UNIVERS CONTRAIRES. PIERRE HARDY BOUSCULE LES CONVENTIONS, TISSE DES PONTS ENTRE LES ÉPOQUES ET MÉTISSE LES CULTURES.

VÉRITABLE MANIFESTE POST-MODERNE, LA COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2015-2016 SE TEINTE D’HUMOUR. AUX CITATIONS STYLISTIQUES PLAQUÉES, IL PRÉFÈRE SUSCITER LA SURPRISE PAR LE CONTRASTE ENTRE LES MOTIFS ET LA STRUCTURE MÊME DE SES SOULIERS.

PLUS QUE PAR COLLAGES, MIXAGES ET MÉLANGES, IL PROCÈDE D’EFFETS GRAPHIQUES, JEUX DE MOTIFS ET CONSTRUCTIONS NOVATRICES. EN ÉMANE UNE FORME D’ABSTRACTION MALICIEUSE ET GAIE.

ÉTÉ 2015

 

STYLISÉE, CONDENSÉE, NETTE ET GRAPHIQUE, LA COLLECTION PRINTEMPS ÉTÉ 2015 DÉCLINE DES IDÉES FORTES ET PERCUTANTES : LE TALON MONOLITHE CRÉÉ POUR LES 15 ANS DE LA MAISON, LES « CUT-OUT » D’APLATS DE COULEURS PURES, OU L’USAGE DE MATIÈRES BRUTES EN CONTRASTE.

CHAQUE THÉMATIQUE, QU’IL S’AGISSE DE LYS PHOTOGRAPHIÉS, SYMÉTRISÉS ET SÉRIGRAPHIÉS SUR CUIR, OU DE PEAUSSERIES DÉCOUPÉES BORD VIF DESSINANT RANGS DE PERLES OU LARGES BRIDES ÉVIDÉES DE TRIANGLES, DÉCOULE DE DÉVELOPPEMENTS TECHNIQUES PRÉCIS POUR CRÉER DES STYLES HYBRIDES.

LES RÉFÉRENCES ABSTRAITES, PSYCHÉDÉLIQUES, POP SE MÈLENT ; LES GAMMES DE COULEURS ÉLECTRIQUES OU NEUTRE RENVOIENT À L’IDÉE D’UN « ATELIER D’ARTISTE » IDÉAL.

image saison été 2015
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2015

image saison été 2015

STYLISÉE, CONDENSÉE, NETTE ET GRAPHIQUE, LA COLLECTION PRINTEMPS ÉTÉ 2015 DÉCLINE DES IDÉES FORTES ET PERCUTANTES : LE TALON MONOLITHE CRÉÉ POUR LES 15 ANS DE LA MAISON, LES « CUT-OUT » D’APLATS DE COULEURS PURES, OU L’USAGE DE MATIÈRES BRUTES EN CONTRASTE.

CHAQUE THÉMATIQUE, QU’IL S’AGISSE DE LYS PHOTOGRAPHIÉS, SYMÉTRISÉS ET SÉRIGRAPHIÉS SUR CUIR, OU DE PEAUSSERIES DÉCOUPÉES BORD VIF DESSINANT RANGS DE PERLES OU LARGES BRIDES ÉVIDÉES DE TRIANGLES, DÉCOULE DE DÉVELOPPEMENTS TECHNIQUES PRÉCIS POUR CRÉER DES STYLES HYBRIDES.

LES RÉFÉRENCES ABSTRAITES, PSYCHÉDÉLIQUES, POP SE MÈLENT ; LES GAMMES DE COULEURS ÉLECTRIQUES OU NEUTRE RENVOIENT À L’IDÉE D’UN « ATELIER D’ARTISTE » IDÉAL.

HIVER 2014

 

RENOUANT AVEC L’ESSENCE MÊME DE SON UNIVERS, IL COMPOSE DES SOULIERS REPOSANT SUR DES VARIATIONS ET DES COMBINAISONS DE FORMES GÉOMÉTRIQUES.

TOUT EN FAUX SEMBLANTS, SOUS DES DEHORS MINIMALISTES, LA COLLECTION HIVER 2014-2015, RECÈLE UNE POINTE D’ESPIÈGLERIE POP. SES CONSTRUCTIONS DE CHAUSSURES RENVOIENT À L’ARCHITECTURE URBAINE, À LA BD, AU CINÉMA.

PIERRE HARDY SE LIVRE À DES JEUX VISUELS DANS LA LIGNE D’ARTISTES DU COURANT NÉO-GÉO DES ANNÉES 1990 FAÇON JOHN M. ARMLEDER, PETER HALLEY VOIRE MÊME PHILIP TAAFFE.

image saison hiver 2014
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2014

image saison hiver 2014

RENOUANT AVEC L’ESSENCE MÊME DE SON UNIVERS, IL COMPOSE DES SOULIERS REPOSANT SUR DES VARIATIONS ET DES COMBINAISONS DE FORMES GÉOMÉTRIQUES.

TOUT EN FAUX SEMBLANTS, SOUS DES DEHORS MINIMALISTES, LA COLLECTION HIVER 2014-2015, RECÈLE UNE POINTE D’ESPIÈGLERIE POP. SES CONSTRUCTIONS DE CHAUSSURES RENVOIENT À L’ARCHITECTURE URBAINE, À LA BD, AU CINÉMA.

PIERRE HARDY SE LIVRE À DES JEUX VISUELS DANS LA LIGNE D’ARTISTES DU COURANT NÉO-GÉO DES ANNÉES 1990 FAÇON JOHN M. ARMLEDER, PETER HALLEY VOIRE MÊME PHILIP TAAFFE.

ÉTÉ 2014

 

PIERRE HARDY LIVRE UNE COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2014 ABSTRAITE, TOUT EN COMPOSITIONS CHROMATIQUES.

LA COULEUR DONNE LE TON ; ELLE PREND MÊME FORME PUISQUE QUE C’EST ELLE QUI DÉFINIT LE DESSIN DES CHAUSSURES. LES TONALITÉS S’ARCHITECTURENT SUR CERTAINS MODÈLES DE FAÇON GÉOMÉTRIQUES, D’AUTRES DE FAÇON PLUS ORGANIQUES.

ENTRECHOQUÉES, HACHURÉES OU ULTRA HARMONIEUSES, LES PALETTES DÉFINISSENT L’AMBIANCE LUDIQUE, DYNAMIQUE ET JOYEUSE DE LA SAISON.

image saison été 2014
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2014

image saison été 2014

PIERRE HARDY LIVRE UNE COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2014 ABSTRAITE, TOUT EN COMPOSITIONS CHROMATIQUES.

LA COULEUR DONNE LE TON ; ELLE PREND MÊME FORME PUISQUE QUE C’EST ELLE QUI DÉFINIT LE DESSIN DES CHAUSSURES. LES TONALITÉS S’ARCHITECTURENT SUR CERTAINS MODÈLES DE FAÇON GÉOMÉTRIQUES, D’AUTRES DE FAÇON PLUS ORGANIQUES.

ENTRECHOQUÉES, HACHURÉES OU ULTRA HARMONIEUSES, LES PALETTES DÉFINISSENT L’AMBIANCE LUDIQUE, DYNAMIQUE ET JOYEUSE DE LA SAISON.

HIVER 2013

 

DESSINS VIGOUREUX, LIGNES À VIF, GRAPHISMES ACÉRÉS ; PLUS QUE JAMAIS PIERRE HARDY PROPOSE DES SOULIERS SCULPTURAUX.

DES CRÉATIONS À L’ARCHITECTURE INÉDITE JOUANT SUR L’OPPOSITION DE NOUVELLES FORMES ENVELOPPANTES BOUSCULÉES PAR DES DÉCORS ACÉRÉS.

TOUT N’EST QUE MISE EN TENSIONS DANS LA COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2013-2014 : CONTRASTES ENTRES TONALITÉS SOURDES ET TOUCHES DE VIF, CUIRS MATS ET BRILLANTS, PURETÉ MODERNISTE ET TRANSGRESSIONS PUNK.

TOUT L’ART DE PIERRE HARDY CONSISTE À HYBRIDER, STYLISER ET FLUIDIFIER DES RÉFÉRENCES ÉPARSES.

image saison hiver 2013
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2013

image saison hiver 2013

DESSINS VIGOUREUX, LIGNES À VIF, GRAPHISMES ACÉRÉS ; PLUS QUE JAMAIS PIERRE HARDY PROPOSE DES SOULIERS SCULPTURAUX.

DES CRÉATIONS À L’ARCHITECTURE INÉDITE JOUANT SUR L’OPPOSITION DE NOUVELLES FORMES ENVELOPPANTES BOUSCULÉES PAR DES DÉCORS ACÉRÉS.

TOUT N’EST QUE MISE EN TENSIONS DANS LA COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2013-2014 : CONTRASTES ENTRES TONALITÉS SOURDES ET TOUCHES DE VIF, CUIRS MATS ET BRILLANTS, PURETÉ MODERNISTE ET TRANSGRESSIONS PUNK.

TOUT L’ART DE PIERRE HARDY CONSISTE À HYBRIDER, STYLISER ET FLUIDIFIER DES RÉFÉRENCES ÉPARSES.

ÉTÉ 2013

 

RETRAVAILLANT DES GRANDS STANDARDS DE LA CHAUSSURE POUR LES RADICALISER EN DÉVELOPPANT DES FORMES DÉNUDÉES, DES VOLUMES DÉCALÉS, DES TALONS PIQUANTS, DES CUIRS COUPÉS VIFS ET DES COLORIS TOXIQUES.

IL DÉFINIT AINSI UNE FÉMINITÉ VÉNÉNEUSE. UN CHIC MIXANT VOLUMES RÉTRO 1940, DES TOUCHES GLAMOUR 1970, UNE DYNAMIQUE GRAPHIQUE ANNÉES 1980 ET DES SAMPLES GANGSTA-RAP BIEN D’AUJOURD’HUI.

DES RÉFÉRENCES HEURTÉES, PUIS LISSÉES, AFFUTÉES ET STYLISÉES À L’EXTRÈME POUR UNE COLLECTION À L’ÉTRANGE SOPHISTICATION.

image saison été 2013
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2013

image saison été 2013

RETRAVAILLANT DES GRANDS STANDARDS DE LA CHAUSSURE POUR LES RADICALISER EN DÉVELOPPANT DES FORMES DÉNUDÉES, DES VOLUMES DÉCALÉS, DES TALONS PIQUANTS, DES CUIRS COUPÉS VIFS ET DES COLORIS TOXIQUES.

IL DÉFINIT AINSI UNE FÉMINITÉ VÉNÉNEUSE. UN CHIC MIXANT VOLUMES RÉTRO 1940, DES TOUCHES GLAMOUR 1970, UNE DYNAMIQUE GRAPHIQUE ANNÉES 1980 ET DES SAMPLES GANGSTA-RAP BIEN D’AUJOURD’HUI.

DES RÉFÉRENCES HEURTÉES, PUIS LISSÉES, AFFUTÉES ET STYLISÉES À L’EXTRÈME POUR UNE COLLECTION À L’ÉTRANGE SOPHISTICATION.

HIVER 2012

 

LES LIGNES SE FONT FLUIDES. LES GRAPHISMES SUBTILS. LES RÉFÉRENCES ESTOMPÉES.

ET TOUT S’IMBRIQUE POUR DÉFINIR UN NOUVEAU CLASSICISME FORT ET SUBTILEMENT DISSONANT. UN ESPRIT COUTURE ANNÉES 40 ÉLECTRISÉ D’UNE TOUCHE ROCK 80 RYTHME CETTE COLLECTION AU CHIC DRAMATIQUE.

image saison hiver 2012
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2012

image saison hiver 2012

LES LIGNES SE FONT FLUIDES. LES GRAPHISMES SUBTILS. LES RÉFÉRENCES ESTOMPÉES.

ET TOUT S’IMBRIQUE POUR DÉFINIR UN NOUVEAU CLASSICISME FORT ET SUBTILEMENT DISSONANT. UN ESPRIT COUTURE ANNÉES 40 ÉLECTRISÉ D’UNE TOUCHE ROCK 80 RYTHME CETTE COLLECTION AU CHIC DRAMATIQUE.

ÉTÉ 2012

 

DES JEUX DE VOLUMES ET DES CONTRASTES DE MATIÈRES. LES FORMES SONT FUSELÉES, LES CONSTRUCTIONS ÉQUILIBRÉES.

LE NOUVEAU TALON Y, AU TRACÉ VIGOUREUX -FORME DE COLONNE MINIMALE- RÉSUME À LUI SEUL L’ESPRIT ARCHITECTURÉ DE LA COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2012.

LES OPPOSITIONS ENTRE MATÉRIAUX ISSUS DE L’UNIVERS DU SPORT ET LUXUEUSES PEAUSSERIES EN RENFORCENT L’ÉTRANGETÉ.

image saison été 2012
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2012

image saison été 2012

DES JEUX DE VOLUMES ET DES CONTRASTES DE MATIÈRES. LES FORMES SONT FUSELÉES, LES CONSTRUCTIONS ÉQUILIBRÉES.

LE NOUVEAU TALON Y, AU TRACÉ VIGOUREUX -FORME DE COLONNE MINIMALE- RÉSUME À LUI SEUL L’ESPRIT ARCHITECTURÉ DE LA COLLECTION PRINTEMPS-ÉTÉ 2012.

LES OPPOSITIONS ENTRE MATÉRIAUX ISSUS DE L’UNIVERS DU SPORT ET LUXUEUSES PEAUSSERIES EN RENFORCENT L’ÉTRANGETÉ.

HIVER 2011

 

S’IL DEMEURE FIDÈLE À SES PARTIS PRIS GRAPHIQUES, PIERRE HARDY N’EN REDÉFINIT PAS MOINS SON APPROCHE.

AUX DESSINS TRANCHANTS SUCCÈDENT VOLUMES CURVILIGNES, LIGNES ENVELOPPANTES ET TENSIONS FLUIDES: UN DESIGN PLUS ORGANIQUE.

LES CHAUSSURES SONT VISUELLEMENT FORTES, MAIS SANS AGRÉSSIVITÉ, LEURS FORMES PROTECTRICES RELEVANT DE LA CARAPACE. CETTE DOUCEUR NOUVELLE DÉCOULE ÉGALEMENT DE SUBTILS JEUX DE TEXTURES.

MATIÈRES SOUPLES ET SUAVES ET SOURDES TONALITÉS INAUGURENT UN MINIMALISME VOLUPTUEUX.

image saison hiver 2011
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017


HIVER 2011

image saison hiver 2011

S’IL DEMEURE FIDÈLE À SES PARTIS PRIS GRAPHIQUES, PIERRE HARDY N’EN REDÉFINIT PAS MOINS SON APPROCHE.

AUX DESSINS TRANCHANTS SUCCÈDENT VOLUMES CURVILIGNES, LIGNES ENVELOPPANTES ET TENSIONS FLUIDES: UN DESIGN PLUS ORGANIQUE.

LES CHAUSSURES SONT VISUELLEMENT FORTES, MAIS SANS AGRÉSSIVITÉ, LEURS FORMES PROTECTRICES RELEVANT DE LA CARAPACE. CETTE DOUCEUR NOUVELLE DÉCOULE ÉGALEMENT DE SUBTILS JEUX DE TEXTURES.

MATIÈRES SOUPLES ET SUAVES ET SOURDES TONALITÉS INAUGURENT UN MINIMALISME VOLUPTUEUX.

ÉTÉ 2011

 

PIERRE HARDY ARTICULE SA COLLECTION PRINTEMPS ÉTÉ 2011 AUTOURS DU MODERNISME SIXTIES ET DE L’ART DES SEVENTIES.

APLATS DE COULEURS, LIGNES PURES ET FORMES SCULPTURALES DÉFINISSENT LE PENDANT MODERNISTE SIXTIES DE  CETTE COLLECTION DE SOULIERS HYBRIDES.

UN STYLE MÊLANT, AVEC DOUCEUR, RÉSURGENCES PURISTES DU BAUHAUS, JAPONAISES ZEN ET AMBIANCE CLUB NAUTIQUE.

CETTE ÉVOCATION DES GRANDES HEURES DU STYLE INTERNATIONAL SE TEINTE D’UNE DÉLICATE PALETTE POP ASSOURDIE, LUDIQUE ET BALNÉAIRE

image saison été 2011
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


ÉTÉ 2011

image saison été 2011

PIERRE HARDY ARTICULE SA COLLECTION PRINTEMPS ÉTÉ 2011 AUTOURS DU MODERNISME SIXTIES ET DE L’ART DES SEVENTIES.

APLATS DE COULEURS, LIGNES PURES ET FORMES SCULPTURALES DÉFINISSENT LE PENDANT MODERNISTE SIXTIES DE  CETTE COLLECTION DE SOULIERS HYBRIDES.

UN STYLE MÊLANT, AVEC DOUCEUR, RÉSURGENCES PURISTES DU BAUHAUS, JAPONAISES ZEN ET AMBIANCE CLUB NAUTIQUE.

CETTE ÉVOCATION DES GRANDES HEURES DU STYLE INTERNATIONAL SE TEINTE D’UNE DÉLICATE PALETTE POP ASSOURDIE, LUDIQUE ET BALNÉAIRE

HIVER 2010

 

FORMES ÉFFILÉES OU VOLUMES MAXIMALISTES, PEAUSSERIES IRIDESCENTES OU CUIRS BRUTS, ALLURE GLAMOUR OU DÉMARCHE MARTIALE, LA COLLECTION AUTOMNE HIVER 2010/2011 S’ARTICULE AUTOUR DE CONTRASTES.

FIDÈLE À SES PARTIS-PRIS GRAPHIQUES, PIERRE HARDY CONTREBALANCE POURTANT LA RADICALITÉ DE SON PROPOS PAR UN CHOIX DE COLORIS SOURDS ET PRÉCIEUX.

DES TOUCHES DE CUIRS MÉTALLISÉS OU DE DAIMS POUDRES RYTHMENT D’UN TEMPO GLAM-ROCK DES MODÈLES NOCTURNES ET CAPITEUX.

LA PLUME CARESSE, LES CLOUS BRILLENT, LA FOURRURE S’ÉBOURIFFE. 

image saison hiver 2010
Boots Machina hiver 2017
Sandale Lunar Hiver 2017
Boots Archi Hiver 2017


HIVER 2010

image saison hiver 2010

FORMES ÉFFILÉES OU VOLUMES MAXIMALISTES, PEAUSSERIES IRIDESCENTES OU CUIRS BRUTS, ALLURE GLAMOUR OU DÉMARCHE MARTIALE, LA COLLECTION AUTOMNE HIVER 2010/2011 S’ARTICULE AUTOUR DE CONTRASTES.

FIDÈLE À SES PARTIS-PRIS GRAPHIQUES, PIERRE HARDY CONTREBALANCE POURTANT LA RADICALITÉ DE SON PROPOS PAR UN CHOIX DE COLORIS SOURDS ET PRÉCIEUX.

DES TOUCHES DE CUIRS MÉTALLISÉS OU DE DAIMS POUDRES RYTHMENT D’UN TEMPO GLAM-ROCK DES MODÈLES NOCTURNES ET CAPITEUX.

LA PLUME CARESSE, LES CLOUS BRILLENT, LA FOURRURE S’ÉBOURIFFE.